La plasticulture permet de maîtriser au mieux les paramètres de production, en résistant aux changements climatiques.

Par ces effets thermistatiques, le plastique joue un rôle de « starter » en améliorant le taux de germination et assurant une levée accélérée. Le développement racinaire et végétatif est amélioré, ce qui autorise la précocité à la floraison et à la récolte.
La plasticulture améliore la qualité avec une croissance plus régulière et plus homogène,

Les espèces légumières cultivées en Algérie ont toujours fait l’objet d’une protection, plus ou moins artificielle, contre les aléas climatiques. Depuis des années, les matériaux  plastiques ont été de plus en plus associés à l’évolution de la production légumière de notre pays. L’utilisation de ces  matériaux a connu un développement aussi vaste que varié.